La galette en retard !

Publié le par Léa

Oui, je sais ! La galette c’était le 6 janvier et aujourd’hui, on est plutôt le 8 janvier… mais mieux vaut tard que jamais !

Et puis c’est pas comme si on n’en mangeait qu’une seule fois par an si ? (ou alors c’est que chez mes parents qu’il y en a plusieurs ?!)… C’est vrai, il faut augmenter ces chances d’avoir la fève (seul vrai moment de bonheur, ou d'intense frustration, pour moi !)

galette 1

Une galette tradi aujourd’hui… mais inspirée sérieusement des recettes de Monsieur Contucini s’il vous plait !


Le Père-Noël m’a apporté Sensations, depuis je lis une page chaque soir avant de m’endormir et de rêver à de magnifiques délires de desserts…

Bref, cette recette, elle est à garder… vraiment ! Pourquoi ? parce que j’ai trouvé ça pas mal du tout et pourtant la galette à la frangipane ce n’est plus mon truc depuis quelques années…

Rien de bien compliqué, voir même carrément simple quand on joue les feignasses et qu’on achète deux rouleaux de pâte feuilletée… bien sûr les courageux nous diront que c’est bien meilleur avec une pâte maison (et je les crois) mais lorsqu’on court après le temps, on remercie les rouleaux tout prêts (surtout quand ils donnent d’aussi jolis résultats !)..

 


Galette des rois à la frangipane (inspirée des recettes de Sensations)

Pour 6 personnes au moins

 

- 2 rouleaux de pâte feuilletée (il y aura des restes)

galette 2

- 1 jaune d’œuf + 1 oeuf


Crème pâtissière :

- 125 g de lait

- 10 g de fécule de maïs

- 30 g de sucre

- 10 g de beurre

- 1 jaune d’oeuf


Frangipane :

- 80 g de poudre d’amande

- 1 œuf

- 60 g de beurre mou

- 75 g de sucre glace

- la crème pâtissière préparée

- 2 pincées de fleur de sel

- 3 cuillères à soupe de rhum (facultatif)

- 1 fève

Commencer par préparer la crème pâtissière : délayer la fécule de maïs dans deux cuillères à soupe de lait. Fouetter le jaune d’œuf avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, ajouter la fécule de maïs délayée et mélanger à nouveau.

Porter le lait à ébullition et le verser dans le mélange précédent en fouettant. Remettre la préparation dans la casserole à feu moyen en fouettant sans arrêt jusqu’à ce que la consistance soit assez épaisse.

Verser dans un bol et poser un film transparent au contact de la crème. Réserver au frais.


Préparer la frangipane : dans un grand saladier, mélanger à la maryse le beurre pommade avec le sucre glace et la poudre d’amande. Quand le mélange est bien homogène, ajouter l’œuf. Fouetter vivement pendant 30 secondes en incorporant de l’air.

Ajouter la crème pâtissière en fouettant doucement puis la fleur de sel et le rhum. Fouetter vivement et réserver au frais.

Dérouler les pâtes feuilletées et découper deux disques de pâtes de 25 cm de diamètre environ. Badigeonner un des deux disques avec l’œuf entier préalablement mélangé au jaune en veillant à s’arrêter à un demi centimètre du bord (pour permettre à la pâte de feuilleter). Verser la frangipane au centre de ce disque en veillant à s’arrêter à 1,5 cm du bord et déposer la fève.

Recouvrir avec l’autre disque. Appuyer légèrement avec les doigts tout autour de la pâte feuilletée sans jamais écraser les bords. Chiqueter la galette (je fais ma fainéante, les explications de Bergamote sont parfaites, allez faire un tour ici !).

A l’aide du côté non coupant d’un couteau, faire des motifs (ou pas !) sur le sommet de la galette et percer le sommet afin de laisser échapper la vapeur au court de la cuisson.

Dorer le dessus de la galette (surtout pas les côtés !) à l’œuf et réserver au frais.

Préchauffer le four à 210°C.


Quand le four est chaud, dorer à nouveau la galette et enfourner 10 minutes à 210°C. Baisser le thermostat à 180°C et laisser une vingtaine de minutes jusqu’à ce qu’elle soit dorée. Tamiser de sucre glace, placer une minutes sous le grill et laisser refroidir sur une grille avant de déguster, tiède ou froid, c’est comme vous préférez !


galette 3

Et vous, avez-vous eu la fève ?!!

Publié dans Sucré

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RL 13/03/2010 17:44


Bonjour,
Le nom que vous utilisez pour votre blog est déposé pour toute activité culinaire...
Il serait judicieux pour vous de le modifier rapidement.
Merci de votre compréhension.
Cordialement,
RL


LiliVegetatout 19/01/2010 11:01


Les galettes, chez moi, c'est tous les dimanches (repas chez mes parents) pendant un bon mois après l'Epiphanie ^^ Mais pas vraiment frangipane, ou pas que, plutôt couronne des rois (la seule que
j'aime !). Pas eu de fève, non, c'est ma grand-mère qui les a toutes raflées ^^


Flo 16/01/2010 22:45


Moi aussi je suis d'accord, y a pas de saison pour une bonne galette, comme la tienne !


Tiuscha 11/01/2010 14:18


Magnifique galette ! Et en effet j'ai eu la fève la seconde fois...


Lilie 10/01/2010 13:35


La galette, je l'aime aussi à la frangipane (même si c'est un peu lourd et indigeste, ce n'est quand même qu'une fois - ou deux - dans l'année !). La tienne est toute jolie, bien gonflée et je suis
sûre, délicieuse !