Une cuisse de dinde, un peu comme chez les parents…

Publié le par Léa


Mes parents font la plus meilleure de toutes les cuisses de dinde de la terre entière… pour vous dire je pourrais la manger toute seule alors que franchement, la viande je trouve ça plate…

Cette petite bête cuit doucement, tout doucement, et longtemps, très longtemps !

J’ai eu envie de faire pareil, sauf que :

- Mon four n’est pas très fiable

- Mon four se fatigue vite (la feignasse)

- Je n’ai pas de grand plat allant dans le dit four

 

… Bref, galèros les amis. Pas grave, j’ai réussi à faire des macarons dans le machin, je devrai pouvoir faire une cuire cette maudite cuisse de dinde ! Après divers bricolages, la cocotte en fonte rentrait (et je vous dis même pas le bricolage, parce qu’à première vue, le poids de la belle faisait dangereusement ciller la grille du four !).

Un petit massage parfumé sur la fameuse cuite, une nuit au frais, une longue cuisson très douce, quelques petits légumes et le tour est joué !

La viande est délicieuse, fondante (absolument pas sèche : parce que sinon pouah !) et très parfumée… bref, une réussite dans la catégorie j’épate avec des ingrédients basiques !

 


Mijote, mijote : cuisse de dinde fondante et parfumée !      

Pour 4 personnes

 

- Une belle cuisse de dinde d’environ 1 kg (qui si possible a eut le loisir de gambader dans la campagne environnante, c’est quand même mieux !)

- 3 belles cuillères à soupe de moutarde

- 1 cuillère à soupe de sauce soja

- 2 cuillères à soupe de miel

- 1 petite gousse d’ail émincée

- poivre

 

- bouillon de légumes (250 mL ici)

- 3 petits oignons émincés

- 10 petites pommes de terre épluchées

- 3 carottes épluchées et coupées en bâtonnets.

- 300 g de potimarron coupé en cube

- une dizaine de champignons de Paris coupés en 4

- 1 cuillère à soupe d’huile d’olive

- sel, poivre

- thym et romarin

 

La veille :

Au besoin préparer cuisse de dinde en enlevant la peau.

Dans un bol, mélanger la moutarde, la sauce soja, le miel, l’ail et le poivre. Recouvrir généreusement la cuisse de dinde de la préparation, placer dans un plat et fermer avec du papier film. Laisser reposer une nuit au frais.

 

Le lendemain :

Penser à sortir la dinde du réfrigérateur pour qu’elle revienne à température ambiante.

Préchauffer le four à 130°C. Placer une grande cocotte (allant au four) sur le feu, verser une cuillère à soupe d’huile d’olive et faire fondre les oignons. Déposer la cuisse de dinde, verser le bouillon, fermer la cocotte et placer au four.

Laisser cuire 3 heures environ en surveillant le niveau du bouillon, en arrosant de temps en temps et en retournant la cuisse au bout de 2 heures.

Ajouter ensuite les carottes et les pommes de terre et remettre à cuire. Ajouter le potimarron une demi-heure plus tard et remettre au four pour 30 minutes. Ajouter ensuite les champignons, monter le four à 190°C et cuire jusqu’à ce que le bouillon s’évapore un peu et que tous les légumes soient cuits (25 minutes).



… Certes cuisson longue mais le résultat est délicieux ! Les durées sont adaptées à mon super four (ah ah, doux euphémisme !) mais on peut retenir le principe de cuisson lente suivie d’un coup de chaud pour finir tout cela !

Publié dans Salé

Commenter cet article

Christine 25/11/2010 12:12


Géniale cette recette! J'avais tout sous la main. J'ai seulement remplacé la dinde par du poulet. Une merveille!


Caroline 07/12/2009 20:40


Voilà un bon repas bien réconfortant pour l'hiver! Je devrais m'y essayer plus souvent, à faire des plats qui mijotent longtemps...


cakesandco 07/12/2009 16:04


Ah, ça doit être confit et à tomber, je vais essayer !


Maiwenn 07/12/2009 10:46


La sauce a l'air divine !


Elo 07/12/2009 10:33


J'y plongerais bien ma fourchette !!!!