Et pourquoi pas un gâteau pour le goûter...

Publié le par Léa

C’était chouette d’être petit, sauf que je ne m’en rendais pas compte. Logique, je voulais être grande. Maintenant je suis grande et je me dis parfois que je retournerais bien à la maternelle !


Si je pense à cela, c’est probablement car en ce moment je suis en stage, avec des loulous de 5 ans, aussi adorables que monstrueux ! On travaille toute la journée, on réfléchit, on discute, on découpe les mots, on range des formes, on crée des livres… pas le temps de s’ennuyer. Et le soir quand on a fini, on attend.

On attend l’heure des mamans (un peu dégueulasse pour les papas mais quoiqu’il arrive, c’est l’heure des mamans !), je l’avais oublié !

Et pourtant c’est un moment important, surtout si la maman n’oublie pas le goûter, c’est Alix qui m’a expliqué le secret.

Tout de suite j'ai mieux compris… et c’est vrai qu’une journée en classe, ça creuse.

Alors je m’y suis (re)mise, moi aussi je veux mon goûter !


Et pas de truc industriel surtout car je trouve affolant de voir les cochonneries que certains enfants apportent à l’école… deux barres kit-kat à 5 ans, ça ne me semble vraiment pas approprié.

Il me fallait donc un bon gâteau, moelleux et réconfortant et pas trop compliqué…  un livre feuilleté et aussitôt dit aussitôt fait !  Et pour accompagner un bout de gâteau, rien de mieux qu’un peu de compote de pommes : des pommes (logique !) de variétés différentes (c’est meilleur !), un soupçon de cannelle, un peu de sucre roux au besoin (moi non) et puis c’est tout… ça fait du bien de retrouver ses bonnes vieilles habitudes !

 

Gateau du goûter (recette issue du livre Gâteaux de Mamie aux éditions Marabout) :

Pour le gouter de deux gourmandes pendant 3 jours au moins, ça dépend du dégré de gourmandise !

moule à cake de 23x12 cm


- 3 œufs

- 150 g de beurre

- 200 g de farine

- 100 g de sucre roux

- 60 g de sucre blanc

- ½ sachet de levure

- ½ fève tonka râpée


Préchauffer le four à 180°C. Faire fondre doucement le beurre.

Séparer les blancs et les jaunes d’œufs. Battre les jaunes d’œufs avec le sucre et la fève tonka pour obtenir un mélange mousseux. Ajouter le beurre fondu encore tiède et bien mélanger.

Mélanger la farine et la levure, tamiser puis ajouter au mélange œufs, sucre et beurre. Bien homogénéiser.

Battre les blancs en neige ferme avec un peu de sel ou de jus de citron. Ajouter 1/3 des blancs d’œufs au mélange précédent et mélanger assez vivement pour assouplir ce dernier. Puis ajouter délicatement le reste des blancs d’œufs.

Verser dans un moule à cake beurré et fariné et enfourner pour 50 minutes environ en surveillant que le gateau ne dore pas trop vite. Laisser refroidir une dizaine de minutes dans le moule avant de démouler…

Il se conserve très bien dans du papier aluminium.

Publié dans Sucré

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

helene06 01/11/2009 15:34


je t'en piquerais bien un bout!


Florence 22/10/2009 23:27


Ah nostalgie quand tu nous tiens ! N'empêche que ton goûter me fait bien envie. Mes loulous à moi ont quitté la maternelle et à 17h ce n'est déjà plus l'heure des mamans. Ceci dit un bon gâteau est
toujours le bienvenu !
@ +


marine 22/10/2009 19:03


une petite recette bien sympa tu penses que je pourrai ajouter 1 ou 2 pommes ca fera pas trop lourd dans la pâte
merci


Léa 22/10/2009 22:58


Oui je pense que tu peux mettre une voire deux pommes... pas trop énormes mais ça devrait être délicieux. A ce moment j'en raperai une pour l'incorporer à la pâte et je mettrai l'autre en tranches
fines sur le gateau avant cuisson... ça me fait envie rien que d'y penser ! faudra nous raconter ce que cela a donné !


helenscuisine 21/10/2009 20:43


Moi aussi, j'aimerais bien retourner a la maternelle... Pour avoir une part de ce cake si tentant...


les chéchés 21/10/2009 20:05


ah, l'heure des mamans, celle -sacrée- du goûter... je comprends le retour des cakes à 16h dans ta cuisine... tout simple, aux vrais parfums de ceux que ma maman nous faisait, avant. histoire de ne
pas manger, n'importe quoi, hein! peut être qu'il faudra glisser l'adresse de ton blog, ne serait ce que pour donner des idées... et puis, joyeux anniversaire...


Léa 22/10/2009 22:59


Merci ! ... et oui j'avoue que les gouters de maman c'était quand même les meilleurs... ah nostalgie quand tu nous tiens !