Une balade sur la Croix-rousse puis un clafoutis aux poireaux et une terrine aux lentilles corail...

Publié le par Léa

 Samedi matin, mon réveil n’a pas sonné… panique à bord, café rapide et douche en vitesse avant de courir jusqu’au travail. Mais personne… j’ai été oubliée…
Ce petit désagrément s'est vite transformé en une bien belle balade sur les pentes ensoleillées de la Croix-rousse où le marché m’a fait oublier ce mauvais début de journée…


 

Quelques asperges (françaises !), de jolies fraises (françaises aussi, je ne suis chauvine qu'en matière de fruits & légumes !), le dernier morceau de courge de la saison et un peu de curry de madras m’ont permis de rentrer chez moi le sourire aux lèvres ; décidément, j’aime ce genre de surprises !

 

Une petite faim plus tard, je me retrouvais dans ma cuisine à préparer un petit clafoutis aux poireaux, accompagnés de quelques champignons retrouvés au fond du frigo et de lamelles de poivrons colorées égayant joyeusement cette préparation improvisée… Une pincée de curry pour la touche finale et me voilà devant un délice printanier des plus rapides et délicieux, laissez-vous tenter !


 

Clafoutis aux poireaux (et à plein d’autres choses):

- 1 poireau émincé en rondelles

- 6 champignons de Paris

- une poignée de poivrons surgelés (le fameux trio de M. P chez moi)

- 1 œuf (acheté au marché !)

- 30 g de farine d’avoine (ou autre bien sûr)

- 100 mL de lait

- 1 cuillère à soupe de fromage blanc

- sel & poivre

- 1 cuillère à café bombée de curry (curry de Madras, donc doux chez moi)

- un peu d’aneth

 

Préchauffer le four à 180°C.

Faire cuire le poireau pendant une dizaine de minutes à la vapeur, ajouter les champignons émincés et les poivrons au bout de cinq minutes.

Dans un grand bol, battre l’œuf avec la farine, ajouter le lait, le fromage blanc et mélanger jusqu’à ce que cela soit bien homogène. Saler, poivrer et ajouter le curry et l’aneth, mélanger à nouveau.

Déposer les légumes dans un petit moule (moule à charnière de 16 cm de diamètre recouvert de papier sulfurisé chez moi) puis verser l’appareil du clafoutis.

Enfourner pour 30 minutes environ.

 

 

Laisser refroidir un petit peu, puis déguster, avec une belle salade verte par exemple, en pensant à ces journées ensoleillées où tout ne se passe pas comme prévu !

 



Inspirée par la note agréable qu’apporte le curry, je me suis lancée dans cette petite terrine aux lentilles corail qui s’accordent particulièrement bien au curry. L’idée vient de la talentueuse Lilie du blog des Petits pois qui sait comment égayer ma lunch-box, vivement le prochain pique-nique !

Quelques carottes, une poignée d’épinards, un peu d’oignon et de courgette, une pincée d’aneth et l’indispensable curry ont savamment trouvé leur place pour enchanter mes papilles, elles sont pleines de bonnes surprises alors vive les légumineuses !

 

 

 

Terrine de lentilles corail, presque pareille que celle de Lilie:

- 120 g de lentilles corail

- 2 carottes

- 1 petite courgette

- 1 petit oignon

- 1 belle poignée d’épinard frais

- 350 mL de bouillon de légumes

- quelques feuilles de laurier

- 2 œufs

- 15 cL de lait

- 1 cuillère à soupe de curry (toujours de Madras !)

- 1 cuillère à soupe de thym (ramassé avec soin par le grand-oncle de ma coloc’, un délice je vous dis !)

- sel & poivre

- un peu d’huile d’olive

 

Préchauffer le four à 180°C.

Eplucher et émincer l’oignon, et le faire revenir quelques minutes dans l’huile dans une grande sauteuse. Couper les carottes et la courgette en petits dés avant de l’ajouter à l’oignon. Verser les lentilles, le bouillon et les feuilles de laurier avant de couvrir et de laisser mijoter une vingtaine de minutes à feu doux (le bouillon doit être complètement absorbé).

Casser les œufs dans un saladier, ajouter le lait, le curry et les herbes puis mélanger. Verser le mélange lentilles/légumes dans le saladier, mélanger et rectifier l’assaisonnement si besoin est.

Mettre la préparation dans un moule à cake (pas trop grand) recouvert de papier sulfurisé.

Enfourner pour une heure environ.


Laisser complètement refroidir avant de couper de jolies tranches à grignoter au soleil, entouré(e) de quelques amis musicienselle est pas belle la vie ?

 

Publié dans Salé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lilie 24/04/2009 21:29

Merci pour le clin d'oeil ! C'est vrai que ce cake se prête vraiment à toutes les variations, c'est ce que j'aime en cuisine ;-) C'est amusant, car cette balade sur les pentes de la Croix-Rousse me rappelle plein de souvenirs... Et je me souviens de ce marché que j'aimais aussi parcourir, je ne pouvais m'empêcher d'y acheter quelques légumes ou fruits bien frais avant de redescendre...

yo 24/04/2009 16:16

quelles belles photos... et quelle bonne idée ce clafoutis aux poireaux, moi qui adooooore!
merci

Léa 24/04/2009 17:08


Myriam: Je suis vraiment contente pour tes petits monstres ! Chouette on les aura tous !!
Clem: J'ai testé il y a quelques temps ton clafoutis à la brousse et aux épinards (si je me souviens bien) et c'était délicieux... c'est un honneur que celui-ci te plaise !!
Mathilde: Tout à fait d'accord, vive la croix-rousse ! et surtout le superbe marché du samedi matin (mon préféré !)
Gourmandenise: Je ne sais pas encore qui a est venue t'ennuyer pour cela (que je l'attrape !) ... en attendant, je suis très touchée, merci beaucoup de m'inclure dans tes liens ! Je suis très
touchée !
Yo: Une autre fan de poireaux chouette ! qui a dit que c'était pas bon !!


GourmanDenise 24/04/2009 09:10

Bonjour et bienvenue dans la sphère culinaire sur internet. Je viens de découvrir votre blog par l'intermédiaire d'une de vos amies.
Je vous ai référencée sur ma blogothèque http://blogothèque.gourmandenise.fr
A bientôt et longue vie à "mespiedsdansleplat"
Cordialement

Myriam 22/04/2009 07:50

Wahouuu, ta recette a fait manger (sans soupe à la grimace) des poireaux à deux monstres de 3 et 5 ans... et pourtant ils sont prudents d'habitude mais là c'est passé comme une lettre à la poste (le droit de manger avec les doigts doit participer !)... merci beaucoup ! La terrine me tente beaucoup mais ça me parait ambitieux pour les mioches ! peut-être pour l'homme & moi !
ps: et en plus c'était très bon !

Tarzile 21/04/2009 13:08

Je soupire en regardant les photos des marchés extérieurs.